header-cuisinezCommeUnChef

logoPhytherm

Le PHYTHERM,
pour réussir toutes vos recettes

La réussite d’une recette dépend souvent de sa cuisson. Quelques intsants ou quelques degrés de trop, et tout est à refaire… Avec le PHYTHERM, vous êtes sûr de réussir à tous les coups la cuisson de toutes vos recettes, puisque la température s’arrête exactement au degré près ! Découvrons quelques recettes assez « technique » que vous ne manquerez plus jamais !

img01-cuisinezComme

Dosa Indienne

 

Les dosa sont un plat typique de la culture Indienne (Inde du sud). Ce sont des fines crêpes (à  base de riz et de lentille) que l’on fait cuire de façon à obtenir une galette finement dorée et croustillante dans laquelle chaque personne est libre d’introduire la farce de son choix (même si généralement la farce utilisée est le « Masala » afin d’obtenir un plat végétarien)

La préparation

1

Mettre à tremper séparément le riz et le dal dans des bols en recouvrant d’eau toute la nuit (ou toute la journée).

2

Une fois bien gonflés, il faut qu’il reste juste assez d’eau pour recouvrir le riz et le dal de quelques millimètres, ôter de l’eau s’il en reste trop sur le dessus.

3

Mélanger le tout dans un récipient, saler et mixer au robot plongeant assez longtemps pour obtenir une pâte entre la consistance de la pâte à crêpe et de la pâte à pancakes. Les grains sont moins fins qu’avec de la farine, c’est normal. Ajouter de l’eau si c’est trop épais.

4

Couvrir et laisser reposer toute la journée suivante si vous les mangez le soir (ou toute la nuit si c’est pour le matin ou le déjeuner). Placer au début le récipient dans un autre récipient plus grand rempli d’eau chaude (sorte de bain marie) pour aider à la fermentation.  La pâte doit légèrement prendre du volume et faire des petites bulles (agrémenté d’une odeur de levain qui se dégage de la pâte).

La cuisson

Se munir d’une poêle, couper un oignon en deux, faire chauffer 1 càc d’huile (de noix de coco chez nous) et frotter l’oignon pour étaler l’huile. Verser une louche de pâte et étaler avec le dos de la louche (afin d’obtenir une fine couche sur la poêle) Faire dorer des 2 côtés.  Attention à ne pas brûler la Dosa, la pâte étalé étant très fine le produit chauffe facilement et il est aisé de brûler et donc de rater la Dosa. Afin de ne pas brûler la Dosa, la température idéale de chauffe doit être comprise entre 200 et 210°C.

Les ingrédients

Pour une dizaine de dosa :

  • 200g de riz long (« Raw rice » ou « idli rice » que vous pouvez trouver dans les épiceries indienne, ou bien avec du riz long normal cela peut convenir également)
  • 100g d’Urad dal (Sorte de lentille indienne, l’importance de ce produit sur le rendu final ne peut être négligé, il convient de prendre cet ingrédient et seulement celui la, pas de lentilles verte, ni pois-chiche…)
  • Eau, sel
  • 1 oignon
  • Huile

Petit +

Ajouter de l’huile des 2 côtés si vous les voulez plus croustillantes

header-porridgeBanane

Porridge banane,
cannelle et graines de pavot

La préparation

1

Dans une casserole, verser les flocons d’avoine, la pincée de sel, le pavot, la cannelle et le lait.

2

Porter sur une puissance de chauffe intermédiaire, afin de chauffer l’ensemble en mélangeant de temps en temps. La température idéale de chauffe serait compris entre 90 et 120°C afin d’obtenir un mélange homogène dans une température adéquate pour cuire sans brûler le porridge.

3

Quand le mélange commence à faire de petits bouillons, réduire la puissance et mélanger le plus souvent possible.

4

Le porridge doit commencer, petits à petits, à épaissir et à devenir crémeux.

5

Une fois le porridge prêt, verser dans quatre bols et agrémenter ( sans mélanger ) de rondelles de bananes sur le dessus, joliment, arroser de sirop d’érable et saupoudrer d’amandes effilées grillées.

6

Servir sans attendre, bien chaud !

Les ingrédients

Pour 4 bols

  • 180 g de flocons d’avoine
  • 75 cl de lait (végétal ou de vache)
  • Une pincée de sel

Garniture

  • 2 bananes mûres coupées en fines tranches
  • 1/2 cc de cannelle moulue
  • 2 CS de graines de pavot
  • 2 à 4 CS de sirop d’érable
  • Une petite poignée d’amandes effilées grillées

header-vosBambins

Même vos bambins
vont redemander de la soupe !

 

Dans une majorité des cas, lorsque l’on réchauffe sa soupe dans une casserole, la température de chauffe est bien souvent nettement supérieure à la température que nécessiterait le produit.

Afin de conserver les saveurs de la soupe (qui sont bien souvent dissipées si la température est trop haute) il est conseillé de réchauffer la soupe à une température comprise entre 100 et 120°C.
Bien évidemment maintenir une température n’est jamais aisé et nécessite une attention particulière si on ne veut pas que la soupe brûle ou qu’elle déborde.

Avec le PHYTHERM 120 pas besoin d’attention particulière, vous placez seulement votre soupe à réchauffer dans une casserole munit de la technologie PHYTHERM garantissant une température de chauffe optimale ne dépassant pas les 120°C. Votre soupe conservera ainsi toute ses qualités nutritives mais également sa saveur.